You are currently viewing Comment interpréter les miaulements de mon chat ?

Le miaulement est le langage principal du chat. Il s’agit du moyen que l’animal utilise pour s’exprimer. Les sons, l’intensité et la fréquence des miaulements diffèrent suivant les sentiments de l’animal. Les personnes qui cohabitent depuis longtemps avec leur chat finissent, avec l’habitude, par comprendre ce que leur animal souhaite exprimer ou réclamer. Toutefois, il est difficile, voire impossible pour un nouveau propriétaire d’interpréter les miaulements d’un chat à moins d’être un spécialiste.

Voici quelques pistes qui vous permettront de déterminer la signification des miaulements de votre chat.

Les différentes sortes de miaulements

Avant d’évoquer les interprétations des miaulements, il est important de noter que les fréquences et les intensités des miaulements varient d’une race de chat à une autre. Certains chats, comme les Siamois, sont plus loquaces et plus expressifs que d’autres. D’autres, tels
que les sacrés de Birmanie, sont plus calmes.

  • Des miaulements doux qui partent dans les aigus expriment un sentiment de bien-être, de satisfaction, de joie.
  • Les miaulements roucoulant accompagnés de ronronnement indiquent la recherche d’affection, de caresses et d’attention.
  • Des miaulements longs et soutenus sont l’expression d’un besoin vital : nourriture, accès à la litière, sortie, … . Généralement, le chat n’arrête pas de miauler tant que sa demande n’est pas satisfaite.
  • Le chat émet des miaulements saccadés lorsqu’il se sent contrarié ou stressé et quand il repère une proie et qu’il se prépare à l’attraper.
  • Ce type de miaulement ne doit pas être confondu avec les miaulements de peur et de colère qui sont plus graves et plus intenses. L’animal émet ce type de miaulement lorsqu’il voit un autre chat pour la première fois et pendant les combats.
  • Pendant la saison des amours, les chattes émettent des miaulements intenses et désagréables, semblables à des pleurs de bébé. Avant l’accouplement, les mâles produisent des miaulements saccadés similaires aux miaulements d’angoisse. Durant l’accouplement, les miaulements deviennent forts et rauques. Ces sons constituent des menaces envers d’autres mâles qui se trouvent dans les environs. Il s’agit, en quelque sorte, pour le mâle, d’une manière de marquer son territoire.

Les autres moyens d’expression des chats

Le miaulement n’est pas le seul moyen d’expression du chat. L’animal produit d’autres types de cris comme :

  • Le soufflement signale que le chat est effrayé ;
  • Le grognement et le feulement indiquent une très grande contrariété ;
  • Le cri intense et soudain est un signe de douleur ;
  • Le cri bas et discontinu indique un refus.

Les chats s’expriment aussi par les mouvements et la position de leur queue :

  • Un balancement doux de la queue signifie que l’animal est méfiant ;
  • La queue basse, presque au ras du sol, avec un bout agité signale que le chat est en pleine chasse ;
  • Une queue levée bien droite et les deux oreilles dressées indiquent que l’animal est intrigué par quelque chose qu’il voit. La queue dressée peut aussi signaler que le chat est heureux. L’animal adopte notamment cette position lorsqu’il retrouve son maître ou un autre animal avec qui il s’entend bien. Vous interpréterez le mouvement selon les circonstances.

La position des oreilles constitue aussi un langage corporel propre au chat :

  • Oreilles droites orientées vers l’avant : calme ;
  • Oreilles dressées orientées vers les côtés : colère ;
  • Oreilles tombant sur les côtés : anxiété et méfiance ;
  • Oreilles tombant à l’arrière : colère, peur.